HIC ET NUNC

Un éventail de mon travail d'autoportraits (et portraits d'autres) réalisés entre 2008 et 2013 ici que je ne cesserai d'alimenter...

Ces photos sont le témoignage des endroits où je vais. Lors de mes différents voyages, je cherche des endroits laissés à l'abandon, en désuétude, vides de gens, des lieux condamnés à être détruits ou juste oubliés. Cette recherche fait partie intégrante de ma démarche artistique. Découvrir l'espace, l'appréhender, le palper de mon oeil car ce qui m'interesse c'est lier la photographie aux sensations éprouvées.

Ici le sujet est souvent un corps nu, en tous cas dénudé de tout lien social, pour l'isoler et le rendre à l'état brut et primaire. Il établit donc une relation plus intime avec cet espace qu'il soit industriel ou naturel.  

Ensuite ce corps est mis en scène, il évolue dans cet espace et s'en imprègne tel un fantôme errant dans sa propre maison et laisse une trace par son mouvement grâce à la lumière existente ou créée. Selon moi, ces fantômes pourraient être les anciens travailleurs d'une usine désaffectée ou ils pourraient être ceux qui vivent en moi et que je transporte pendant mes voyages...

Alors, souvent de nuit mais aussi de jour, je répands la lumière sur mon corps et sur les objets comme je laisserais couler mes émotions intimes. La trace laissée sur l'image redonne vie au lieu. C'est l'importance de l'"Ici et Maintenant" et de ma présence en ce lieu qui prendra tout son sens.

Ces autoportraits tels des images fantomatiques tentent donc à rendre l'émotion éprouvée dans une atmosphère semi poétique, semi monstrueuse. Comme une performance introspective où ma propre image ressemblerait à mon ombre ou à mon reflet, où quelquefois le hasard donne des surprises visuelles d'une esthétique iconique...

pour visu : voir mon autre blog d'autoportraits (Intrusions Lumineuses autobiographiques),

comme des petits contes, des filaments de mes rêves éveillés....